Dernières Actualités

« Mes amis, ma start-up, mes emmerdes… »

Jan , 31
« Mes amis, ma start-up, mes emmerdes… »

De nombreuses start-up sont lancées chaque année principalement entre amis ou en couple. Toutefois, la gestion des relations entre les associés peut vite devenir un casse-tête, surtout quand ce sont des proches.

Certes, les investisseurs potentiels accordent une grande importance à l’alchimie entre les fondateurs, mais leurs avis sont toutefois partagés sur l’idée de la création de start-up entre amis. 

Porter son entreprise au sommet nécessite souvent d’ensevelir au plus profond les petites trahisons qui ont pu avoir lieu entre fondateurs. Mais avec les premières difficultés, les accrochages entre associés peuvent vite se multiplier et se transformer en de réels conflits, tant sur le terrain professionnel que personnel. 

S’il est désagréable de concevoir dès le début d’éventuels scénarios de sortie de l’un ou l’autre des associés, il est néanmoins indispensable de les coucher par écrit afin d’anticiper toute situation conflictuelle. 

Les entrepreneurs ont beau croire qu’ils peuvent se séparer facilement de leurs amis associés, mais souvent, les affaires se corsent lorsque l’on découvre qu’il est en réalité difficile d’évincer un ami de la société. Beaucoup de start-ups sont encore créées chaque jour sans réels conseils juridiques, sans suivi par un avocat spécialisé en droit start up, avec des contrats piochés sur la toile. 

Ainsi, dans le cadre de l’ensemble des démarches relatives à la création de la société, mais également la régulation des relations entre associés, il est indispensable de se faire accompagner par un conseil juridique spécialisé.

Retrouvez ici notre entretien, accordé récemment au quotidien les Echos.